Accéder au contenu principal

La Star de la semaine est Stro­mae


Le phéno­mène belge Stro­mae – anagramme de maes­tro – est né Paul Van Haver à Bruxelles le 12 mars 1985. Celui que l’on compare parfois à Jacques Brel pour sa qualité d’in­ter­pré­ta­tion a grandi avec sa mère, flamande, sa sœur et ses trois frères. Son père, un archi­tecte rwan­dais, part peu après sa nais­sance et il ne le reverra que de rares fois avant sa mort, lors du géno­cide au Rwanda, en 1994.
Vers 10 ans, le jeune Paul se prend de passion pour la batte­rie et les percus­sions. En 2000 il se lance dans le rap et choi­sit Stro­mae comme pseu­do­nyme. Trois ans plus tard il monte le groupe Suspi­cion avec le rappeur J.E.D.I. Leur morceau “Faut k’t’ar­rête le Rap” les fait remarquer, mais le duo se sépare et Stro­mae conti­nue sa carrière en solo.
Le rappeur belge parti­cipe alors à de nombreux projets et compi­la­tions. En 2008 il colla­bore notam­ment avec le rappeur français Kerry James et compose égale­ment un morceau pour Anggun. Paral­lè­le­ment il diffuse sur Inter­net “Les leçons de Stro­mae”, séquences filmées dans lesquelles il explique comment construire un morceau. Tandis que ses vidéos font le buzz, il fait paraître en septembre 2009 le single “Alors on danse”. Le mélange entre paroles graves et musique élec­tro entraî­nante fait un carton. Le titre se classe en tête des charts en France, Alle­magne et Belgique et se vend à près de 3 millions d’exem­plaires dans le monde.
Il se produit alors dans de nombreux clubs en Europe. Son album, “Cheese”, sort en juin 2010 et remporte, en 2011, une Victoire de la musique dans la caté­go­rie album de musiques élec­tro­niques ou dance de l’an­née.
Le hit “Alors on danse” est égale­ment remarqué par le rappeur améri­cain Kanye West qui en fait un remix. Ce qui permet à Stro­mae de mettre un pied sur le conti­nent améri­cain
En 2013, pour son second opus, “Racine Carrée”, Stro­mae va de nouveau se servir d’In­ter­net pour créer le buzz. Il laisse fuiter sur le Web des images de lui appa­rem­ment saoul dans les rues de Bruxelles. Il s’agit en réalité d’ex­traits de son clip à venir, “Formi­dable”, premier single l’al­bum. Plus encore que le disque précé­dent, “Racine Carrée” mélange les genres et les influences. Celle de Brel, très présente dans “Formi­dable”, laisse place à des rythmes afri­cains et élec­tro sur le single “Papaou­tai”, autre énorme succès. On trouve égale­ment une parti­ci­pa­tion du rappeur Orel­san sur deux morceaux.
Sorti le 16 août 2013, le disque se classe très rapi­de­ment dans le haut des charts en France et en Belgique. En décembre 2013, plus de 700 000 exem­plaires avaient déjà été vendus. Preuve que le chan­teur belge inté­resse de plus en plus outre-Atlan­tique, il a eu droit à son portrait dans le très pres­ti­gieux New York Times.

Posts les plus consultés de ce blog

Parole Dadju : KITOKO

Notre coup de cœur d'amour de ce week-end Dadju : KITOKO 

Laisser moi vous racontez l'histoire d'une femme qui ma pas retenu 
Jolie visage mais avec aucune forme quand je l'ai connu 
Les années sont passer elle grandit faut voir ce qu'elle est devenue 
Surcharger de haut en bas ce que les hommes veulent c'est de la voir nue 

Et vue que j'étais là dès le début, J'pensais être son élu 
Je lui avais fais la promesse avant tout sa de l'épouser 
J'lui ai dit j'étais là dès le début, maintenant tu n'me vois même plus 
C'est ton nouveau corps qui ta donné la force de me repousser 

Sa beauté elle est abusée, Comment vous la décrire en un seul mot 
Kitoko kitoko kitoko éh..il n'y a qu'elle que je vois j'en veux pas une autre 
Sa beauté elle est abusée, Comment vous la décrire en un seul mot 
Kitoko kitoko kitoko éh..il n'y a qu'elle que je vois j'en veux pas une autre aaaanh 

Mais le problème qu'il y a entre nous, elle ferme ja…

Notre Histoire d'Amour : Akpro Stéphane et Stéphanie KOUASSI 3 ans d’amour !

1-Bonjour présentez-vous s'il vous plait.
M. : Akpro Stéphane André, **ans je travaille dans une entreprise de fournitures et équipements industriels du nom de SACRI en zone trois et je vis a la palmeraie.
Mme : Stéphanie KOUASSI commerciale et télévendeuse dans un cabinet de formation professionnelle. J’ai ** ans .
2-Comment vous vous êtes connus (Expliquer votre première rencontre) et depuis combien de temps êtes-vous ensemble?
M. : on s'est connu sur les réseaux sociaux. Je lui ai écrit sur Facebook et c'est un an plus tard après avoir insisté sur instagram qu'elle m'a répondu. On a sympathisé pendant un temps et je l'ai invité chez moi ou on a discuté longuement .
Mme : Via les réseaux sociaux il m’a écrit en 2014 et c’est le 09 mars 2015 j’ai vu le message désolée vraiment mais être une femme en général ce n’est pas facile.  C’est après ma réponse qu’on a commencé à s’écrire à se suivre sur tous les réseaux. Whatsapp, Instagram et une petite étincelle s’est a…

Poème : Bonne fête de l'indépendance

De la colonisation à l'indépendance De la guerre à plus de tolérance Du sous-développement à l'abondance Notre histoire s'écrit à l'ancre de l'émergence

Jour d'amour et de joie Arc en ciel d'espoir Le bonheur de s’y voir L'indépendance de l'ivoire

Nous avons 56 ans Le combat continue  La politique ne nous séparera plus Nous sommes émergents. 


Bonne fête de l'indépendance ! 

Vous pouvez aussi lire le poème du vendredi passé cliquez sur : Poème : Vous m’avez manqué .Si vous aimez, partagez :) . Vous aussi vous êtes  passionné de poésie? vous voulez partager  avec nous vos poèmes chaque vendredi? Contact nous sur confessionetconseil@gmail.com