Accéder au contenu principal

La Star de la semaine est Kaaris


Le prénom de Kaaris est Gnakouri OKOU, sa date de naissance est le 30 janvier 1980 !

La jeunesse de Kaaris

Originaire de Sevran (93), il grandit dans ce département réputé pour son rap dur et sans concession. Règle à laquelle Kaaris ne dérogera pas.
Après un séjour à New York, son parcours commence en 1999 avec l’intégration du collectif Niroshima et la participation à leurs deux premières compilations.
Il enchaîne fresstyle, featuring et scènes avec des artistes tels que Cut Killer ou Poska. Ce sera son quotidien jusqu’en 2003, année où il repart à l’étranger mais cette fois-ci pour son pays d’origine, la Côte d’Ivoire, qui traverse une période de guerre.

L’ascension de Kaaris

Un an plus tard, il revient en France et signe avec un label indépendant, pour sortir son street album « 43eme Bima » en 2007.
L’année suivante il décide de signer avec un nouveau label « French Cut Music » et veut sortir son premier album.
Son punch et ses phrases tranchantes vont alors le rapprocher de la « Galaxie Booba ».
Kaaris ressent alors une véritable animosité pour La Fouine, ennemi de son mentor. Ainsi dans le clip de son titre « Ejaculation faciale » en 2012, on le voit faire disparaître un cadavre que tout le milieu du rap identifie comme étant celui de La Fouine. Cet incident ne soulèvera pas une grande polémique, car le nom de Kaaris est encore à l’époque très peu connu.

L’explosion de Kaaris

Sauf que début 2013, Booba et La Fouine lancent l’un des plus gros clash du rap français, qui aboutit à une véritable rixe entre les deux hommes à Miami. Du coup le titre de Kaaris et son clip remontent à la surface et il en profite pour placer son single « Zoo » dans les meilleures ventes françaises de formats courts en mars 2013.
Kaaris a véritablement été connu grâce au titre Kalash publié sur l’album Futur de Booba qui fut un véritable carton.
Ses albums :
Z.E.R.O (2012)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Parole Dadju : KITOKO

Notre coup de cœur d'amour de ce week-end Dadju : KITOKO 

Laisser moi vous racontez l'histoire d'une femme qui ma pas retenu 
Jolie visage mais avec aucune forme quand je l'ai connu 
Les années sont passer elle grandit faut voir ce qu'elle est devenue 
Surcharger de haut en bas ce que les hommes veulent c'est de la voir nue 

Et vue que j'étais là dès le début, J'pensais être son élu 
Je lui avais fais la promesse avant tout sa de l'épouser 
J'lui ai dit j'étais là dès le début, maintenant tu n'me vois même plus 
C'est ton nouveau corps qui ta donné la force de me repousser 

Sa beauté elle est abusée, Comment vous la décrire en un seul mot 
Kitoko kitoko kitoko éh..il n'y a qu'elle que je vois j'en veux pas une autre 
Sa beauté elle est abusée, Comment vous la décrire en un seul mot 
Kitoko kitoko kitoko éh..il n'y a qu'elle que je vois j'en veux pas une autre aaaanh 

Mais le problème qu'il y a entre nous, elle ferme ja…

Poème : Bonne fête de l'indépendance

De la colonisation à l'indépendance De la guerre à plus de tolérance Du sous-développement à l'abondance Notre histoire s'écrit à l'ancre de l'émergence

Jour d'amour et de joie Arc en ciel d'espoir Le bonheur de s’y voir L'indépendance de l'ivoire

Nous avons 56 ans Le combat continue  La politique ne nous séparera plus Nous sommes émergents. 


Bonne fête de l'indépendance ! 

Vous pouvez aussi lire le poème du vendredi passé cliquez sur : Poème : Vous m’avez manqué .Si vous aimez, partagez :) . Vous aussi vous êtes  passionné de poésie? vous voulez partager  avec nous vos poèmes chaque vendredi? Contact nous sur confessionetconseil@gmail.com 

Parole : Petit Papa Noël

C'est la belle nuit de Noël 
La neige étend son manteau blanc 
Et les yeux levés vers le ciel 
À genoux, les petits enfants 
Avant de fermer les paupières 
Font une dernière prière. 

Petit papa Noël, 
Quand tu descendras du ciel, 
Avec des jouets par milliers, 
N'oublie pas mon petit soulier. 
Mais avant de partir, 
Il faudra bien te couvrir, 
Dehors tu dois avoir si froid, 
C'est un peu à  cause de moi. 

Il me tarde tant que le jour se lève, 
Pour voir ce que tu m'as apporté, 
Tous les beaux joujoux que je vois en rêve, 
Et que je t'ai commandés.

Petit papa Noël, 
Quand tu descendras du ciel, 
Avec des jouets par milliers, 
N'oublie pas mon petit soulier. 

Le marchand de sable est passé, 
Les enfants vont faire dodo, 
Et tu vas pouvoir commencer, 
Avec ta hotte sur le dos 
Au son des cloches des églises, 
Ta distribution de surprises. 

Petit papa Noël, 
Quand tu descendras du ciel 
Avec des jouets par milliers, 
N'oublie pas mon petit soulier. 
Si tu dois t'arrêter, 
Sur les toits du …